Texte de Jean-Marc Brun 

 

LE PROJET DE REFONTE DES METIERS DU SOCIAL ET SES EFFETS NEFASTES.

« La grandeur d’un métier est peut-être avant tout d’unir  les hommes. Il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines»

Antoine de St Exupery , terre des hommes.

 

On peut qualifier de « modernisation régressive »  ce projet de refonte qui signera la disparition de nos savoirs de métiers, à court terme en modifiant totalement les processus de formation. Mais   se révélera tout aussi destructeur à moyen terme pour les différents professionnels, sommés de s’adapter aux nouvelles « lois »  d’interventions sociales placées sous le signe de la gestion, plutôt que porteuses d’un projet d’émancipation des personnes concernées. (...)

 

Cliquez sur le lien suivant

LA_REFONTE_DES_METIERS_DU_SOCIAL_ET_SES_EFFETS_NEFASTES